Mon travail réparateur

Être en pleine connexion avec soi-même, à l’écoute de son corps, de ses émotions, s’accueillir pleinement pour mieux recevoir sa vie émotionnelle et se sentir bien dans sa peau, c’est presque devenu un luxe dans notre société actuelle.

 

Rentabilité au travail, disponibilité au sein de la cellule familiale, contraintes financières, etc : les sources de pression sont désormais multiples. Elles cadencent notre quotidien. Un rythme de vie qui, au fil du temps, peut nous amener à être partiellement ou totalement déconnecté de nous-même. Alors que par essence, nous vivons en permanence dans un bain de sensations et d’émotions.

La méthode de la « régulation cérébrale »

 

Grâce à une méthode visant un rééquilibrage cérébral principalement au moyen de la sensation et à la perception par le toucher, vous apprendrez à gérer le stress, l’insomnie, les troubles de la concentration, les TOC (les troubles obsessionnels compulsifs), le deuil, le burn-out, toute situation tendue au travail, etc.

 

La préoccupation première est de rétablir ce dialogue vital que tout être humain doit entretenir avec lui-même. Je vous accompagne dans ce travail pour vous aider à plonger dans votre univers de sensations. Vous allez partir à la découverte de ces dernières sans faire appel à votre cerveau cognitif : vous découvrirez vos sensations sans recourir à la pensée. Nous allons faire en sorte que seules les zones cérébrales sensorielles soient actives. Les autres seront au repos, car le cerveau est incapable de ressentir et de penser en même temps.

 

Cette approche table sur deux fonctions cérébrales, à savoir : l’émissivité des pensées, des paroles, des actions et la réceptivité qui se concrétise par notre capacité à percevoir le monde qui nous entoure via nos cinq sens.

 

Vous vous retrouvez ainsi dans un état de contemplation active. Celui-ci  permettra à votre cerveau de réapprendre à ressentir votre corps sensoriel osseux et votre état de tension nerveuse. La démarche vise à vous faire avancer à votre rythme.

Le corps et sa mémoire infaillible

 

Au cours de notre existence, les moments douloureux s’incrustent dans le corps qui les gravent dans sa mémoire sous la forme de ce que l’on appelle les « somatisations ». Il s’agit du processus par lequel le corps exprime votre souffrance psychique.

 

J’accorde notamment une grande importance à la vibration cérébrale. Cette dernière est perçue à travers les os de la tête et de tout le corps. Comme dans la méthode Vittoz, médecin suisse (1863-1925) : « Elle a une répercussion extérieure qui peut être ressentie par la main. Elle se traduit par une série de chocs répétés, donnant la sensation d’une ondulation ou d’une vibration particulière. »

 

Ce toucher osseux, visant à atteindre l’apaisement cérébral, permet d’évaluer l’état émotionnel et énergétique de la personne. Une approche qui permet de réguler soit un trop plein d’énergie, à savoir un état de stress ou un manque d’énergie qui se manifeste par le biais de la dépression ou du burn-out.

 

C’est précisément par cette perception de la vibration cérébrale que le thérapeute va suivre le patient tout le long du processus thérapeutique visant à atteindre une réharmonisation énergétique globale.

 

Concrètement, c’est par l’auto-toucher de l’os que la personne apprend à dialoguer avec elle-même.

 

Un mécanisme qui permet à tout un chacun de pratiquer chez soi en dehors des séances.

 

 

corps mémoire infaillible