Mal de dos

Maux de dos : prise en charge spécifique

Maux de dos

1 . Les symptômes

    Cette approche s’adresse à la plupart de ceux qui souffrent de maux de dos les plus divers.

    Sont pris en charge :

          – les personnes en stade préopératoire ou postopératoire.

          – les patients souffrant d’hernies discales, de lombalgies, d’arthrose, de tensions musculaires, de douleurs chroniques etc…

 

2 . Approche globale

    Ce travail spécifique aborde simultanément les aspects énergétique, psychologique, corporel et affectif.

    Il recherche autant les causes que les conséquences de la douleur.

    Le mal de dos impacte non seulement la partie douloureuse, mais aussi toute la colonne vertébrale et l’entièreté du corps.

    Les disques, les vertèbres, les muscles, les articulations sont en interrelation permanente aussi bien au niveau de la douleur que du soulagement.

    Dans le traitement proposé, nous recherchons l’apaisement de tout le corps, de la tête aux pieds.

    Si les symptômes sont chroniques, une approche multidisciplinaire sera envisagée et conseillée.

 

3 . Approche profonde : la conscience de l’os

   Outre le soulagement, la priorité est de faire recirculer l’énergie bloquée par un toucher dynamique et profond.

   Le réchauffement de la moelle osseuse va opérer une stimulation cellulaire : celle-ci va détendre les muscles profonds, libérer les articulations, les facias et les organes.

   Cette technique sera couplée par une pédagogie d’ergonomie.

   L’ergonomie

    Recherche du maximum de confort avec le minimum d’efforts et de désagréments.

    Apprentissage des postures de base et d’exercices pratiques applicables dans le monde du travail et de la vie quotidienne.

    Retrouver des gestes souples pour alléger la pression des disques vertébraux et économiser les muscles et les articulations.

 

 4 .  Principes de base

    – Remettre de la longueur.

       Le mal de dos rétrécit, contracte, raccourcit, immobilise ; le cerveau se focalise sur la douleur.

       Des exercices d’étirements de la nuque aux jambes vont remédier à ces dysfonctionnements et laisser les mouvements naturels se réaliser.

   –  Remettre de la légèreté.

      Si nécessaire, revoir son alimentation et son style de vie où la détente retrouvera toute sa place.

   –  Remettre du mouvement.

       Progressivement , favoriser l’alternance du mouvement et du repos complet. Celle-ci va délier, dénouer les resserrements musculaires et remuscler le dos.

 

5 .  Approche psychologique

    Le stress, l’anxiété, l’épuisement professionnel ou familial agissent sur les disques vertébraux , les articulations et les muscles profonds du dos.

    Les facteurs psychologiques crispent et contractent ceux-ci.

    Dans le cas de stress profond , les poussées inflammatoires  s’embrasent et se répandent dans toute la colonne.

    Les douleurs discales touchent à la structure psychique de base de  la personne.

    Elles s’expriment souvent par une perte de confiance en soi , des moments de dépression , sans visée d’avenir.

    Parfois , les pathologies liées au dos expriment les manques de contenance maternelle.

    Le réceptacle de la structure osseuse et de la chaleur de la moelle va régénérer , reconstituer , apaiser.